Brochettes boeuf fromage, stars de mes apéros

Même les plus réticents aux cuisines d’ailleurs raffolent de ces brochettes boeuf fromage que l’on trouve dans tous les restaurants japonais de quartier. Pas très étonnant car pour la petite histoire, ces brochettes aussi appelées « Yakitoris » ne trouvent pas du tout leur origine dans la gastronomie traditionnelle japonaise mais auraient plutôt été inventées pour séduire les palais européens friands de fromage.

S’il y a bien une recette que l’on me demande systématiquement quand je reçois mes amis pour dîner, c’est bien celle des brochettes boeuf fromage. Et pour cause : c’est assez original, çà plait toujours, çà présente super bien et surtout, mais çà vous ne le saurez que quand vous l’aurez testée, c’est super simple à faire ! Un seul bemol néanmoins pour les londoniens, pas évident de trouver l’ingrédient principal de cette recette : rdv en bas de la page dans la rubrique Tips for londoners pour le savoir!

La recette 

Brochettes boeuf fromage

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de repos : 1 heure au moins

Temps de cuisson : 4-5 minutes

Ingrédients pour  une dizaine de brochettes

  • 200 gr de Carpaccio de bœuf
  • 200 gr de fromage de vache à pâte dure type comté, gruyère…
  • 8 cuillères à soupe de sauce Teriyaki (sauce soja sucrée)
  • Une dizaine de pics à brochette en bois (taille moyenne pour qu’ils rentrent dans la poêle, sinon coupez les grands pics avec des ciseaux)

Préparation

Au moins  1h30 à l’avance, séparez les tranches de carpaccio et répartissez les dans un plat. Arrosez de sauce Teriyaki, couvrez d’un film plastique et placez au réfrigérateur pendant au moins une heure.

Astuce : Utilisez, si vous le pouvez, un plat assez grand pour que les tranches ne se chevauchent pas, cela vous facilitera la tâche pour l’étape suivante. Le temps de repos peut être évité si vous êtes pressé mais la viande sera moins parfumée.

En parallèle, découpez le fromage en bâtonnets de 5 cms de longueur et environ 0,8cm d’épaisseur (en moyenne hein). Retirez la croûte de chaque coté et enfilez les bâtonnets dans les tranches de fromage. Le plus facile est de positionner le bâtonnet sur toute la longueur du fromage et d’appuyer dessus jusqu’à ce que le fromage tienne sur le bâtonnet. Si vous essayez tout de même, vous verrez qu’il est très difficile d’enfiler le fromage comme sur une brochette classique sans le briser en plusieurs morceaux.

Une fois le temps de repos écoulé, enroulez une à deux tranches de carpaccio autour de chaque bâtonnet de fromage. Il faut qu’ils soient complètement recouverts pour que le fromage reste bien à l’intérieur une fois fondu.

Enfin, faîtes griller les brochettes environ 2 minutes de chaque coté dans une poêle sèche (feu moyen) pour faire fondre le fromage et cuire la viande.

Servez immédiatement avec de la sauce Teriyaki (sauce soja sucrée) dans un bol à part et invitez vos convives à y tremper leurs brochettes.

Tips for Londoners

Vous l’aurez compris, la difficulté réside principalement dans le carpaccio de bœuf ! Vous trouverez le reste des ingrédients dans la plupart des grandes surfaces.

Vous avez plusieurs solutions :

  • Faites vous livrer en commandant un paquet de carpaccio Charal sur Internet, par exemple via frenchclick.co.uk (qui prend une belle marge au passage mais çà, c’es le jeu ma pauvre Lucette).

Pour commander directement ce produit, c’est par ici.

  • Lors de votre prochain passage en France, faites le plein de carpaccio Charal que vous pouvez congeler et réutiliser sans problème. (c’est celle que j’utilise, et oui, suis un peu économe)
  • Demandez à votre boucher local ou au rayon boucherie d’un supermarché (chez Waitrose, Sainsbury ou Whole Foods market par exemple) de vous le préparer
  • Préparer le carpaccio soit même

Comment préparer son carpaccio ?

Placez 500 grammes de filet de bœuf dans le congélateur pendant 45 minutes pour que la viande durcisse. Vous aurez besoin d’au moins cette quantité pour que le morceau soit suffisamment épais pour être découpé facilement. Découpez la viande en tranches fines à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Vous pouvez aussi utiliser une trancheuse à jambon pour obtenir des tranches très fines mais encore faut-il être équipé !

  1. Hummm, j’adore les yakitoris, ta recette me donne envie de me lancer et de les préparer moi même ! Je vais y songer prochainement. Au passage, j’aime ton blog et ta façon d’écrire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.