10 conseils pour préparer un diner quand on n’est pas fortiche en cuisine

J’adore recevoir des amis pour diner : dresser une jolie tablecuisiner mes dernières recettes, ouvrir de bonnes bouteilles et tout simplement passer un bon moment. Mais je dois dire qu’avant de maitriser l’exercice, il m’a fallu plusieurs années de pratique et surtout deux ou trois catastrophes mémorables (la pire étant la première fois où mes beaux parents sont venus déjeuner chez nous, évidemment!) pour comprendre qu’un diner réussi, çà ne s’improvise pas. Voici donc quelques conseils qui pourraient vous être utiles si, pour vous, préparer un diner est un véritable challenge.

KEEP CALM AND COOK THE DINNER

Soyez prévoyant(e)

Pensez un peu à l’avance à votre menu. Çà vous permettra de prévoir suffisamment de temps pour faire les courses, ranger votre cuisine (je reviendrai sur ce point crucial après), donc de réaliser dans de bonnes conditions ce diner tant attendu (si si on vous attend au tournant).

Ne prenez pas de risques inutiles

Si vous lisez cet article, c’est que la cuisine, ce n’est pas votre truc. Cela vous arrive donc rarement de vous y atteler, il ne faudrait pas vous décourager et vous briser dans votre lancée. Cuisiner prend du temps (un peu quand même), rien de pire que de rater un plat quand on y a passé des heures !

Pour éviter toute déconvenue, choisissez des préparations simples et assez rapides à réaliser, avec des ingrédients communs et peu onéreux (il n’y a rien de pire de gâcher des produits que l’on a payé cher). On oublie donc les tajines, soufflés au fromage, cassoulet ou autre pâtisserie sophistiquée. Exit les épices très parfumées qui peuvent, tout autant que sublimer un plat, le ruiner complètement. J’ai déjà vu plusieurs gros ratages, même par de bonnes cuisinières, à cause d’un surdosage de clou de girofle, de safran, de cardamome ou de baies de genièvre (n’est ce pas maman ?!)

My cherry on the Cake

A l’apéro, des blinis au saumon fumé avec une pointe de crème fraiche et de la ciboulette plairont à tous. Un bol de tomates cerise, quelques dés de Comté et le tour est joué. Les rillettes de poisson sont aussi souvent appréciées, on peut même les acheter toutes faites (voir le paragraphe Trichez un peu plus loin). Faîtes un apéro un peu plus conséquent et vous pourrez servir directement le plat, sans passer par la case entrée.

Pour le plat principal, optez par exemple pour une viande rôtie : un bon rôti de bœuf, un gigot, un filet mignon de porc. Evitez le poulet si vous ne savez pas le couper ou rencardez vous à l’avance sur comment faire (ou demander à votre moitié de le faire pour vous), ou achetez directement les blancs. En accompagnement, une poêlée d’haricots verts, des pommes de terre sautées, des carottes Vichy ou encore des tagliatelles fraîches seront toujours appréciés. On oublie la purée de panais, le cerfeuil tubéreux et autres aubergines grillées : ces légumes font moins l’unanimité et surtout, ce type de préparation est un peu plus complexe qu’il n’y parait.

Le plateau de fromage n’est pas obligatoire, sauf si vous avez à votre table des amateurs ou que vous n’êtes pas sûre de réussir votre diner. En effet, vous remarquerez que si vos invités se ruent sur le fromage c’est soit parce qu’ils n’ont pas assez mangé, soit parce que le plat était raté !

En dessert, les glaces et les fruits frais sont vos meilleurs amis. Pas cher et universelle, une belle coupe de fraises avec une boule de glace vanille ravira vos invités en été. Pour les autres saisons, la poire belle Hélène ou le banana split marchent aussi très bien. Si vous êtes plus courageux (ou plus gourmands), le moelleux au chocolat, la tarte aux pommes ou encore la panacotta sont de bonnes alternatives. Vous pouvez même acheter le dessert chez votre pâtissier, personne ne vous en voudra.

Constituez votre fond de cuisine

La liste des ingrédients essentiels pour ne pas se retrouver en galère, c’est par ici!

Faites une liste de courses

Pour être sûre de ne rien oublier. Ce serait dommage de réaliser, une fois devant vos fourneaux, qu’il vous manque le basilic (essentiel à une bonne sauce bolognaise) ou la pâte feuilletée (dur dur de faire une bonne tarte salée sans). Il sera surement trop tard pour retourner acheter ce qui vous manque et votre moitié refusera à coup sûr de vous rendre ce service, une fois qu’il sera bien installé dans son canap à regarder la TV ou surfer sur sa tablette.

Ajoutez à cette liste le ou les ingrédients qu’il vous manquerait dans le fond de cuisine. S’ils ne vous serviront pas tous cette fois, ils vous seront forcément utiles dans le quotidien.

My Cherry on the cake

Trichez ! (juste un peu)

Vous avez la flemme de découper les légumes ? Vous avez peur de rater la sauce ?  Les rayons des supermarchés sont remplis d’ingrédients « coup de pouce » : légumes crus prédécoupés (très répandus à Londres, en France, vous trouverez tout chez Picard), Sauce tomate presque aussi bonne que celle de belle maman, Kub or…  Les puristes vont sauter au plafond mais en même temps, on n’a pas dit qu’on se préparait pour Masterchef ou qu’on voulait concurrencer Jean François Piège !

My cherry on the Cake

Vérifiez votre matos!

Assurez-vous que vous disposez bien des ustensiles, appareils nécessaires à la confection de votre plat et qu’ils sont en état de marche. Le hachoir qui plante au dernier moment est quasi impossible à remplacer.

Suivez la recette

Pas d’improvisation ! On est souvent tenté de rajouter une lichette de ceci, remplacer tel ingrédient par un autre, zapper une étape … Respectez les proportions, les ingrédients et différentes étapes et temps de cuisson indiquées si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises : trop de sucre et le dessert devient écœurant, trop de sel et le plat est immangeable, 10 minutes de trop et la viande est trop cuite. La cuisine est affaire de précision, donc, de la discipline. Une fois un peu plus aguerri, vous pourrez sortir des sentiers battus, mais en attendant, patience et rigueur !

Soyez organisé

Les courses sont faites, votre livre de cuisine est ouvert à la bonne page ou votre recette est imprimée /  ouverte sur votre tablette, votre chéri(e) est parti(e) boire une bière avec ses potes/un café avec ses copines, les enfants sont devant un dessin animé. C’est le moment de vous lancer.

Avant toute chose, assurez-vous que votre cuisine est rangée (et propre), le lave vaisselle vidé, l’évier et son égouttoir débarrassés. Faites un maximum de place autour de vous, vous en aurez besoin !

Suivez, là encore, les étapes de la recette. Si vous réalisez vous-même un dessert, faîtes le en premier : les desserts nécessitent souvent un temps de repos, et/ou de cuisson assez conséquent. Mieux, préparez le la veille, si cela est possible. Ce sera toujours çà de moins à faire le jour J.

Rangez au fur et à mesure tout ce dont vous vous servez : ingrédients, appareils, ustensiles et nettoyez régulièrement votre plan de travail. Çà vous permettra d’y voir clair et de suivre plus facilement la recette. Faites la vaisselle une fois la préparation terminée et la cuisson en cours. Si vous avez un lave vaisselle, remplissez le (presque tout va au lave vaisselle aujourd’hui) et faites un lavage rapide. Cela parait peut être superflu mais vous serez bien content(e) d’avoir une cuisine propre et rangée quand votre pote/copine viendra vous rejoindre pour papoter. Ne remettez pas cette étape à plus tard car une fois le diner passé, quelques verres de vin plus tard, vous aurez plus envie d’aller vous coucher que de vous attaquer au nettoyage et au rangement du chantier qu’est devenue votre cuisine !

Il est temps de dresser votre table : faites vous plaisir, mettez une belle nappe, votre plus belle vaisselle, quelques fleurs, des bougies (pas trop quand même sauf si c’est un diner d’amoureux) et le tour est joué. C’est tellement plus agréable et surtout digne du chef d’œuvre que vous vous apprêtez à servir!

Un imprévu ? Don’t panique !

Appelez votre mère ou votre bon pote / bonne copine Masterchef. Ils/Elles seront toujours (surtout votre mère), ravi(es) de vous donner un conseil si quelque chose ne se passe pas comme prévu. En général, la solution est vite trouvée et efficace et la préparation sauvée (voire améliorée) : testé et approuvé !

Pomponnez-vous

Essayez, dans la mesure du possible, de vous garder un peu de temps pour vous : prenez une douche rapide, changez de tenue, un petit coup de maquillage pour les filles et voilà! Vous vous sentirez mieux dans vos baskets/escarpins et plus à l’aise pour la soirée. Et surtout, vous ne donnerez pas l’impression d’avoir enduré un supplice dans votre cuisine. Normal, la cuisine pour vous, c’est fastoche maintenant !

En panne d’inspiration? Consultez l’index des recettes

  1. Je vous remercie énormément d’avoir partagé avec nous ces idées et astuces, je vous recommande tous de lire cet article pour en savoir plus sur des astuces très intéressantes en cuisine.

    • Merci Baies de Genièvre 🙂 J’espère qu’il vous aura donné des pistes pour réussir à coup sûr votre diner!

  2. Bonsoir Amélie, merci pour l’article concernant le sujet « préparer un diner « . Donc j’aime, je partage sur mon compte Facebook et je tweet sur mon compte twitter de même, pour que tous mes amispeuvent le voir. Encore pour la deuxième fois merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.